Media


Campagne de stérilisation: les animaux meurent après l’anesthésie

La colère grogne chez des habitants de la région de Port-Louis. Pour cause : après une journée de stérilisation menée par la Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW), dimanche 29 octobre, à Vallée-des-Prêtres, nombreux auraient perdu leurs animaux de compagnie.

Certains de ces animaux ne se seraient pas réveillés après l’opération. Au total, à hier, trois chats et un chien seraient morts suivant l’intervention. Quant à deux autres chats, ils n’auraient pas encore repris connaissance après l’anesthésie.

C’est par le biais de Second Chance Animal Rescue (SCAR) que ces personnes ont exprimé leur mécontentement. Une plainte officielle devrait également être faite contre la MSAW dans les prochains jours.

Carnet de santé

«Ce n’est pas la première fois que cela arrive avec la MSAW», fulmine le président de SCAR, Sameer Golam. «En raison de ces problèmes, nous conseillons la prudence aux gens.» Il explique que, après la chirurgie, il faut garder les animaux en observation pour au moins quatre heures. Selon lui, cela n’aurait pas été le cas à Vallée-des-Prêtres, dimanche. «C’est une fois à la maison que les propriétaires ont vu que leur animal restait inconscient», ajoute Sameer Golam.

Contactée, la chargée de communication de MSAW confie que les propriétaires ont été contactés pour se rendre sur place afin de fournir les traitements nécessaires à leurs animaux. «On a également dit aux propriétaires dont les animaux sont décédés de venir sur place afin qu’une autopsie soit pratiquée pour savoir dans quelles circonstances ils sont morts. Mais jusqu’à présent personne n’est venu, ni a appelé.»

Invités à venir sur place

Cette dernière poursuit que «30 chiens et chats ont été stérilisés lors de la campagne dimanche. Malheureusement, certains animaux ont eu des complications. C’est pour cela que la MSAW met l’accent sur le fait qu’un animal doit impérativement avoir un carnet de santé avant la stérilisation. Les propriétaires doivent s’assurer que leurs animaux domestiques sont en bonne santé, sont âgés de plus de 6 mois et sont vaccinés. Les propriétaires sont nombreux à ne pas détenir toutes ces informations sur leur animal».

Elle a, dans la foulée, indiqué que la MSAW invite les propriétaires qui ont contacté la presse à venir sur place pour rapporter le cas afin qu’une enquête soit initiée.

https://www.lexpress.mu/keywords/msaw